|
|
|
 
       
 
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

 

Création pour 2016/2017 :
Au cœur de la forêt
Spectacle musical jeune public (dès 4 ans)
Lauréat du Centre National du Théâtre 2016 / Soutenu par la DRAC Centre

Création 2016/2017 - Cie L'Oreille à Plumes

écriture et mise en scène : Sonia Jacob
musique : Julien Girbig
arrangements: Simon Barzilay (musique live)
décor vidéo en stop motion : Benoît Mars, costumes de Chloé Chamulidrat.
Avec Cindy Bossan, Julien Girbig, Maryvette Lair et Simon Barzilay.

Ninotchka, petite fille sensible et proche de la nature, mal aimée par sa mère et sa sœur, doit, pour répondre aux mises à l’épreuve maternelles, courir chercher fleurs et fruits au plus profond de la forêt en plein hiver. Elle trouvera de l'aide et le courage de s'émanciper auprès des douze mois de l'année, esprits de la nature, personnages hauts en couleurs, qui veillent aux saisons et vivent cachés dans les bois.

Au cœur de la forêt, spectacle musical où l’on suit le parcours initiatique d’une petite fille et son émancipation vers un avenir plus radieux, est rythmé par les accents folks des compositions originales de Julien Girbig (neuf chansons pour 55 minutes de spectacle).
Le décor animé en stop motion par Benoît Mars se base sur un travail de collage entre éléments picturaux et photos anciennes et joue sur les échelles.
Le conte, tel que l'écrit Bettelheim, malgré sa part sombre, malgré les embûches surmontées par les héros, permet aux enfants de se vivre comme tels et de mieux appréhender la vie d'adulte. Sonia Jacob, auteure et metteur en scène du spectacle, a souhaité s’emparer de ce conte d’origine slave et l’adapter à la scène, se souvenant de ses sensations, enfant, à la lecture de cette histoire. La force de la nature et des bois profonds et le courage de l’héroïne la fascinaient, et c’est ainsi que s'est imposée la nécessité de raconter de nouveau ce conte. A suivre Ninotchka, les enfants se rapprochent des forces mystérieuses de la nature, s'enfoncent au cœur de la forêt à la recherche des douze mois de l'année et d'un nouveau destin.

Avec le soutien du CNT (ARTCENA), de la DRAC Centre,
de l'Espace Malraux* à Joué-lès-Tours (37),
de la ville de Chartres* (28),
de la Factorie Maison de la Poésie* à Val-de-Reuil (27)
et du Théâtre Dunois* à Paris.
* résidences de création

2 liens pour vous permettre de découvrir deux chansons du spectacle :


La chanson de l'arbre


Ninotchka


Télécharger le dossier de présentation du spectacle >>

 

 

Planning création Au cœur de la forêt / 2016/2017

Dates des résidences:

- du 11 au 17 juillet 2016/ Résidence au théâtre Dunois à Paris

- du 5 au 11 décembre 2016/ Résidence à la Salle Doussineau, Chartres.

- 5 au 10 février 2017/ Résidence à l’Espace Malraux, à Joué-lès-Tours.

Dates de tournée:

- le 10 février 2017/ 2 dates à l’espace Malraux de Joué-lès-Tours.

- Février / mars 2017 (dates à définir) / 2 dates à la Salle Doussineau à Chartres.

- Mars/avril 2017 (dates à définir) 5 dates prévues au Théâtre 95 à Cergy-Pontoise.

- Juin 2017 / 16 dates du 5 au 16 juin 2017 au théâtre Dunois à Paris.

 

 

 

 

Ce qu'a vu le vent d'Ouest

 

Impressions fantastiques autour de l'oeuvre d'Edgar Poe et Claude Debussy

 

Une coproduction L'Oreille à Plumes et Les Jeunesses Musicales de France

 

Hélène Tysman, piano

 

Yanowski, récitant

 

Mise en scène Sonia Jacob

 

Lutry (Suisse) les 8 et 9 janvier 2016

 

 

Télécharger le dossier de présentation du spectacle >>

 

Voir un extrait >>

 

Ecouter un extrait >>

 

Un comédien et une pianiste. La chute de la maison Usher de Edgar Allan Poe et les Préludes de Debussy. Le prélude La cathédrale engloutie résonne dans l’obscurité. Une petite lueur grandit près du piano. C’est une jeune femme qui joue. A l’autre bout du plateau, un homme allume une lampe qu’il tient à la main, il éclaire l’espace, l’explore et trouve la pianiste, ils échangent un regard, ils se connaissent sans doute, ils ne se sont pas vus depuis bien longtemps c’est sûr. On ne sait pas si c’est un rêve... Mais les notes résonnent et éveillent chez l’homme un souvenir enfoui: celui d’un séjour étrange dans la maison Usher, où il a assisté au dernier acte de la vie tragique d’un frère et d’une soeur. En réponse à la musique, il commence son récit. Au fil des préludes, le piano lui répond, l’interpelle, l’aide à raconter cette histoire si étrange, il sait lui aussi ce qui s’est passé dans la maison Usher, il offre une autre perception du lieu et du destin des habitants de cette terrible demeure. Hélène Tysman pianiste, et Yanowski conteur, chanteur et musicien, racontent par les mots et par la musique l’histoire de deux “enfants terribles” Roderick et Madeline Usher, cloitrés dans la maison familiale, qui sous le regard de plus en plus affolé du narrateur, ami de Roderick, courent à leur perte! La musique de Debussy, et la prose de Poe nous entrainent dans les tréfonds sombres d’une maison qui semble bien sous le joug d’une malédiction... Le spectateur assiste à la chute extraordinaire de la maison Usher. Ce qu’a vu le vent d’Ouest, Debussy pose la question, Poe propose une réponse, ou bien serait-ce l’inverse ?

 

Fiche technique sur demande


 

Les promenades spectacles

 

Une déambulation originale, sous le signe du théâtre, à la découverte des richesses littéraires et historiques d’un lieu.

 

La compagnie L’Oreille à Plumes propose un parcours littéraire : la visite d’un lieu (musée, château, rue, jardin, village etc.) où le public est accompagné par des comédiens qui interprètent un florilège de textes en lien avec l’espace visité.

 

L’Oreille à Plumes conçoit une promenade spécifique à chaque endroit, créée pour l’espace investi.

Les textes choisis peuvent être des extraits d’oeuvres dont l’action se passe dans cet endroit ou dont l’auteur y aurait séjourné. Ils peuvent être également issus du folklore, des petites histoires, des expressions propres aux habitants que L’Oreille à Plumes aura pris soin de glaner.

 

Ces différents matériaux de lecture sont alors tissés entre eux pour créer une trame littéraire à la promenade. Les spectateurs déambulent accompagnés par les comédiens et, en découvrant ou redécouvrant le lieu de leur visite, ils les écoutent faire revivre les personnages réels ou imaginaires qui l’ont peuplé.

 

Tout lieu est propice à créer une lecture promenade. Les monuments histo-riques s’y prêtent particulièrement car c’est un moyen de les révéler sous un autre jour.

 

Ces lectures itinérantes permettront aux visiteurs habitués de redécouvrir l’endroit familier. Les nouveaux venus pourront faire le dépla-cement attirés par la possibilité d’une visite originale.

 

L’imaginaire du spectateur est sollicité, sa curiosité aiguisée, le parcours devient plus vivant, et source de découvertes plus riches.

 

Les lectures promenades peuvent s’adapter à tous les publics.

 

La lecture promenade crée le fil rouge entre un lieu, une architecture, une histoire, une littérature, le théâtre et le visiteur/spectateur.

 

Un article sur la dernière création de spectacle en déambulation à  Mévoisins, Eure-et-Loir:

 

© l’Oreille à Plumes - 2011